Les talents de la diaspora africaine en Europe célébrés au Parlement européen à Bruxelles.

 

Citoyenne rwandaise et belge, Marie-Chantal Uwitonze, a fondé l’African Diaspora Network in Europe, une organisation des diasporas africaines en Europe. Elle revient pour nous sur la semaine de la Diaspora qui aura lieu à partir du 5 octobre.

Vous avez un parcours exceptionnel ? Pourquoi avoir choisi les relations internationales ?  Parlez-nous un peu de vous.

Je suis née et j’ai grandi au Rwanda où j’ai effectué mes études primaires et secondaires. J’ai poursuivi mes études universitaires en Belgique et en Algérie. Initialement diplômée en Droit International et Diplomatie de l’Ecole Nationale d’Administration d’Alger, je suis titulaire d’un Master en Relations internationales et d’un Master en Développement, environnement et société obtenus de l’Université Catholique de Louvain en Belgique. J’ai plus de 12 ans d’expérience professionnelle en Afrique (avec la Coopération Technique allemande, GIZ et le Programme des Nations Unies pour le Développement -PNUD) et en Europe (notamment avec le Parlement Européen).

J’ai fondé l’African Diaspora Network in Europe (ADNE) qui est devenue une organisation faîtière des associations de la diaspora africaine en Europe et dont la mission est de mobiliser et d’impliquer les Africains de la diaspora dans le développement du continent africain. J’ai aussi créé MACH Consulting ; un cabinet de conseil spécialisé dans les relations entre l’Union européenne et l’Afrique notamment en ce qui concerne le financement du développement, la création de l’emploi et les investissements stratégiques.

Profondément passionnée par la littérature et l’écriture, mes ouvrages et articles portent sur le partenariat entre Union européenne et l’Afrique, la gestion de ressources naturelles et le développement professionnel.

 

Parlez-nous de l’African Diaspora Network in Europe (ADNE) ? Quelles sont les plus belles réalisations de l’ADNE ?

 ADNE est une organisation faîtière non gouvernementale pour les diasporas africaines en Europe. Les principaux objectifs de l’ADNE sont :

  • Faciliter la participation des diasporas dans les efforts de développement en mettant en place des outils pour exploiter le potentiel réel et inexploité des diaspora 1) dans l’accompagnement à l’employabilité des jeunes (mentoring), 2) la création d’emplois et 3) l’entrepreneuriat dans les pays d’origine.
  • Créer une plateforme qui permet de mener un dialogue stratégique et des partenariats entre les Diasporas et les institutions publiques ainsi que les autres acteurs de développement en Europe et en Afrique.
  • Encourager les Diasporas à participer activement dans des processus de prise de décisions pour la construction d’un avenir meilleur du continent africain et de leurs pays d’accueil.

L’Union africaine et l’Union européenne reconnaissent la diaspora comme étant un acteur important pour le développement. La Charte de l’Union africaine parle de la sixième région de l’Afrique.

Pour passer des paroles aux actes, il est indispensable de créer une dynamique d’accompagnement des initiatives de la diaspora, faciliter les échanges entre la diaspora et les institutions dans pays d’origine comme ceux des pays d’accueil. Ensuite, ensemble avec tous les acteurs, nous pouvons créer des instruments pour soutenir le renforcement des capacités, le transfert fonds, des connaissances et des technologies et renforcer les investissements des Diasporas Africaines.

Selon les études de la Banque mondiale, les transferts financiers de la diaspora sont plus importants que le montant total de l’aide publique au développement.

L’ADNE a été pionnière dans la revendication et le plaidoyer à propos de la participation de la Diaspora au Forum politique sur le développement, plateforme rassemblant des représentants des organisations de la société civile et des autorités locales européennes et celles des pays partenaires ainsi que des représentants des institutions et organes européens. Aujourd’hui l’ADNE y siège en tant que représentant de la diaspora.

L’ADNE a également été la première organisation de la Diaspora à présenter une déclaration aux chefs d’Etat africains et européens lors du Sommet de La Valette de 2015 sur Migration.

 L’ADNE a initié, la célébration annuelle de la Semaine mondiale de la diaspora au niveau européen. Chaque année, cette semaine consacrée aux communautés de la diaspora et à leurs contributions au développement des pays d’origine et les pays d’accueil est célébrée en collaboration avec les acteurs publics notamment l’Union africaine et l’Union européenne. Le but de la semaine de la Diaspora est de sensibiliser et faciliter la collaboration entre les communautés et les partenaires publiques. Il s’agit également de discuter des enjeux liés au développement en Afrique, notamment la question migratoire et associer les Diasporas à la recherche des solutions durables pour ces défis communs à l’Europe à l’Afrique.

 

Vous préparez un événement le 5 octobre, quel est le thème, le programme et qui sont vos invités ?

Le 5 octobre tiendra la cérémonie d’ouverture de la semaine Mondiale de la Diaspora. Il s’agit de la quatrième édition.

Chaque année, des projets novateurs sont présentés et un débat d’une semaine entre la diaspora et les acteurs étatiques ainsi qu’avec des agents de développement d’Europe et d’Afrique est organisé afin de discuter des moyens de renforcer la capacite opérationnelle des diasporas à contribuer au développement économique des pays d’origine et des pays d’accueil.

Cette année la semaine de la Diaspora sous le thème de «  la diaspora et le numérique: stimuler l’agenda numérique et l’innovation dans le développement » sera célébrée du 5 au 15 octobre 2018.

Parmi d’autres événements phares de cette année, il y aura la remise du Prix de l’Entrepreneuriat de la Diaspora Africaine 2018 (African Diaspora Entrepreneurship Award-ADEAward) qui récompense une personnalité, ou initiative de la diaspora qui met en place des solutions innovantes pour le développement en Afrique. L’année dernière, l’ADEAward a honoré l’initiative Akon Lighting Africa lancée par 3 Africains de la Diaspora (le Chanteur d’origine sénégalaise Akon, Samba Bathily, Entrepreneur du Mali, PDG de ADS Groupe et Thione Niang, Consultant d’origine sénégalaise) pour sa contribution à l’approvisionnement d’électricité par l’énergie solaire en Afrique.

La catégorie du prix de cette année est le Digital et l’ Innovation pour le développement durable.

Les candidats pouvant postuler sont les start-ups ou entreprises ayant une invention qui fournit des services ou crée de la valeur pour résoudre un problème qui n’a pas été résolu auparavant en Afrique, principalement dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’agriculture, de l’énergie, de l’eau, des transports et des infrastructures, produits, moyens de paiement, culture et tourisme.

Le Formulaire de candidature est disponible via ce lien: bit.ly/2CYcqFl

D’autres événements sont organisé en collaboration avec les partenaires de l’ADNE  : Une délégation d’experts de la diaspora dans le domaine du Digital prendra part au Sommet Youth Connekt Africa qui se tiendra à Kigali, au Rwanda, du 8 au 10 octobre. Le 10 octobre, à Rome, en Italie aura lieu un atelier sur la communication digital et le changement de la narration autour de la migration. Un atelier sur la diaspora et l’innovation dans le secteur agricole aura lieu en Autriche, le 11 octobre.

Enfin, une cérémonie de clôture aura lieu le 15 octobre 2018, au Palais Présidentiel à La Valette, en Malte,  en présence de S.E Marie-Louise Coleiro Preca, Présidente de Malte.

Le programme de l’événement est disponible via ce site : globaldiasporaweek.eu

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Les + populaires

close

Ad Blocker Detected!

Advertisements fund this website. Please disable your adblocking software or whitelist our website.
Thank You!

Log in

Forgot password?

Forgot your password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Log in

Privacy Policy

Close
of

Processing files…